Perwez : Jacques parcourt la Wallonie à vélo et évalue ses infrastructures cyclables

Jacques Luyckx est parti cet été de Perwez pour réaliser un tour à vélo qui l’a fait passer par des villes comme Ath, Chimay, Charleroi, Liège, Malmedy ou encore Bastogne. Ce passionné de cyclisme a parcouru une boucle de 825 kilomètres en neuf étapes. Ce périple l’a emmené dans les cinq provinces wallonnes. Jacques Luyckx a notamment pu s’appuyer sur les points-nœuds, un balisage simple et efficace qui, pour ce dernier, est d'abord un bel outil de promotion du vélo. Lancé initialement dans le Limbourg, il consiste à attribuer des numéros à des points stratégiques pouvant être reliés entre eux. A chaque carrefour, une balise vous indique où vous vous situez et les directions possibles vers les numéros suivants.

Plus largement, Jacques Luyckx a pu évaluer les infrastructures cyclables du sud du pays : " En vingt ans, il y a eu de belles évolutions. Il y a eu un travail réalisé au niveau de la Région, des provinces, de nombreuses communes comme la mienne mais aussi d’associations telles que les Chemins du Rail. "

Il relève toutefois des avancées très inégales : " Vous avez par exemple lVennbahn, la piste cyclable des Hautes Fagnes qui est très bien entretenue. A l’inverse, certains RAVeL le sont peu et certaines régions n’ont clairement pas d’infrastructures dignes de ce nom ! "

Jacques Luyckx prône aujourd’hui la poursuite du développement des RAVeL ou encore des itinéraires EuroVélo qui passent notamment par la Belgique et attirent de nombreux cyclistes allemands, néerlandais ou encore français.

Le Perwésien estime toutefois que les aménagements, aussi nombreux soient-ils, ne régleront pas tout. Pour lui, il faut aussi faire évoluer les mentalités au sud du pays pour que le cycliste se sente en sécurité et puisse réellement prendre sa place sur les routes de Wallonie.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK