Pentagone: le nouveau plan de circulation testé dès fin juin

Yvan Mayeur (PS) à côté d'Alain Courtois (échevin MR).
Yvan Mayeur (PS) à côté d'Alain Courtois (échevin MR). - © THIERRY ROGE - BELGA

Le conseil communal de la ville de Bruxelles a voté en faveur de ce nouveau plan lundi soir. Concrètement, il y aura plus de place pour les piétons et les cyclistes. L'opposition apprécie, même si elle sceptique sur plusieurs points.

Pour le cdH Christian Ceux, il reste deux gros points noirs dans le plan de circulation de la majorité. "Le premier, c’est qu’on va accéder en automobile tout près du piétonnier et donc on risque d’avoir encore de la circulation à l’intérieur du Pentagone, ce qu’on aurait voulu éviter. Et le deuxième élément auquel il faut rester attentif : c’est évidemment l’accès aux transports en commun. Il ne faut pas que ceux qui l’utilisent déjà aujourd’hui soient pénalisés demain."

Pour Marie Nagy (Ecolo-Groen) : "Maintenant, nous avons l’étude qu’on ne voulait pas nous communiquer et qui montre bien qu’il y a une augmentation dans les rues où il y a des écoles (Rue des Six Jetons, Avenue de Stalingrad, Rue de l’Étuve) et qu’il y a une augmentation du trafic de transit le matin."

Fabian Maingain (FDF) s'interroge lui sur les bandes réservées aux bus et sur les modalités qui entourent le plan. "Quel sera le plan de communication ? On sait qu’il y a eu la volonté du Collège d’avancer la date effective du plan, et donc il y a une série de doutes. Il y a évidemment toutes les modalités d’accès pour les zones de livraison, pour les commerçants, pour les taxis, pour les personnes handicapées où on nous dit "oui, tout cela est prévu". Mais, aujourd’hui, le Collège n’a pu nous fournir les détails."

Lundi soir, le bourgmestre socialiste Yvan Mayeur a estimé que le Collège avait déjà répondu à toutes les questions.

Jean-Claude Hennuy