Peinture en Amazonie

- © RTBF

Dans le cadre de l'année internationale de la biodiversité, deux artistes peintres travaillent sur un thème identique : la déforestation en Amazonie. C'est à voir à Pont-à-Celles du 7 mai au 4 juin.

La Maison de la Laïcité de Pont-à-Celles accueille les oeuvres de deux artistes : Phébus et Jean-Luc Valard. Au travers de leur travail, ils vous feront partager leur vision, leurs angoisses mais aussi leur espoir sur la déforestation en Amazonie. Ce sujet est très inquiétant pour la biodiversité et l'avenir de notre planète toute entière.
Le vernissage de l'exposition est prévu le 7 mai à partir de 19 h. 30.
Jean-Luc Valard
Né à Namur le 4 mai 1963, il obtient le Certificat du 2ème degré enseignement artistique à l'Institut technique de l'Etat de Dinant en 1980. En 1985, l'artiste obtient un graduat en Arts plastiques à l'Institut des Beaux-Arts Saint-Luc de Liège. De nombreux concours et expositions jallonnent alors déjà son parcours. De 1982 à 1986, il collabora aux bandes dessinées "Spreek met ons mee" et il réalisa des génériques et des décors pour la télé : "Minute Papillon" notamment. Particulièrement sensibilisé par l'avenir de notre planète, Jean-Luc Valard livre une vision particulière de la déforestation en Amazonie. Pour en savoir plus sur l'artiste : www.valard.be.
Phébus
De son vrai nom Philippe Dubois, Phébus est né à Lobbes le 4 novembre 1958. Il a commencé à peindre à l'âge de 30 ans. En octobre 1989, il exposa ses premières peintures au Salon National de la SNCB où il remporta le prix du public. Fin des années 80, il étudia profondément l'oeuvre de Vincent Van Gogh. Puis il se tourna vers l'art abstrait pour exposer ses oeuvres du genre pour la première fois à Tubize en 1998. Après avoir quitté Fontaine-Valmont, Phébus vit actuellement à Bruxelles. Depuis peu, l'artiste a rejoint le mouvement "Backside". Une façon de peindre anticonformiste qui laisse libre cours à l'imagination et à la créativité pour travailler au "verso" des canevas traditionnels. Les peintures visibles à Pont-à-Celles sont totalement issues de cette manière de voir les choses et, en particulier, la déforestation en Amazonie. Pour en savoir plus sur l'artiste : www.phebus.be.
L'exposition
Les oeuvres de Phébus et de Valard seront visibles à la Maison de la Laïcité, Rue de l'Eglise, 7, 6230 Pont-à-Celles. Du 7 mai au 4 juin 2010. Pour en savoir plus sur l'accessibilité à l'expo, vous pouvez appeler le + 32 (0)71 84 78 85 ou surfer sur www.sos-amazonie.org.
Daniel Barbieux

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK