Peine de travail de 120 heures pour avoir volé et recelé 55 000 euros à Beauraing

Le tribunal correctionnel de Dinant a condamné, mercredi, un homme poursuivi pour avoir volé une somme de 55 000 euros à son ex belle-mère, en 2011 et 2012 à Beauraing. Le prévenu, également coupable de recel, a écopé d'une peine de travail de 120 heures.

La victime, une dentiste, avait en son cabinet d'importantes sommes d'argent. Le prévenu a été dénoncé par la femme de ménage qui était dans un premier temps suspectée. Lorsqu'une plainte a été déposée à son encontre, elle a expliqué avoir vu, un jour, le beau-fils de la victime aller dans des pièces auxquelles il n'était pas supposé avoir accès, comme le cabinet dentaire. "Elle entendait qu'il ouvrait et fermait des tiroirs", a commenté le parquet de Namur. L'argent dérobé devait servir à l'achat de matériel ou à être placé sur les comptes privés et professionnels.

A l'audience, le prévenu a reconnu la prévention mais a contesté le montant dérobé. Selon lui, il n'a volé que 3000 euros. Le reste l'aurait été par son ancienne compagne, à savoir la fille de la victime, qui versait ensuite les sommes sur son compte bancaire. Ayant connaissance de la provenance de cet argent, le prévenu avait donc un rôle de receleur, ce qui a permis au tribunal de le condamner à rembourser le dommage. Au civil, le prévenu a ainsi été condamné à rembourser 40 000 euros à la partie civile.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK