Patrimoine: à Aerschot, des archéologues découvrent des vestiges vieux de 500 ans en plein centre-ville

Centre d'Aerschot, le long du Démer
Centre d'Aerschot, le long du Démer - © svanaerschot - Getty Images/iStockphoto

Des archéologues ont mis au jour des vestiges vieux de 500 ans lors de fouilles effectuées sur le site d'un futur projet résidentiel et commercial dans la rue des Martyrs à Aerschot (Aarschot en néerlandais). Il est question de plus d'une centaine de trouvailles, dont une poubelle en bois quasi intacte, un puits en grès de fer, une cloche de vache en bronze et trois sandales en cuir quasi entières.

Au Moyen-Âge, le site abritait une cour à ciel ouvert. La présence du puits en bois et des puits à déchets poussent les archéologues à croire qu'il y avait des maisons dans les environs immédiats. La présence de semelles de chaussures en cuir et de déchets de coupe indique des activités artisanales telles que le travail du cuir ou la fabrication de chaussures, ce qui serait tout à fait possible étant donné la présence d'eau propre dans la rivière voisine, le Démer. Jusqu'au 19e siècle, Aerschot était réputé pour ses cordonniers.

La plus ancienne découverte était un fossé humide, ancien défluent du Démer. Le musée de la ville d'Aerschot expose les trouvailles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK