Pas facile de faire interdire le tabac dans les homes

RTBF
RTBF - © RTBF

Suite à l'incendie mortel dans une maison de repos de Bousval mardi matin, la question de la problématique du tabac dans les homes se pose. "Pas toujours simple de faire appliquer l'interdiction de fumer dans les chambres", c'est le témoignage d'un directeur d'un home namurois.

Après l'incendie qui a coûté la vie à deux personnes âgées dans le home "Les trois chênes" à  Bousval (dans la commune de Genappe), l'origine du sinistre suspectée par les enquêteurs serait une cigarette mal éteinte dans la chambre d'un résident. Hors, il était interdit de fumer dans ce home: le règlement intérieur le stipulait.  

Le home conforme aux normes incendie

Deux pensionnaires sont décédés dans cet incendie à Bousval. Treize autres ont été  évacués. Ce mercredi matin, huit résidents avaient déjà réintégré leurs chambres, quatre autres ont été accueillis en urgence dans un home au CPAS de Braine-l'Alleud. Une dernière personne est elle accueillie en famille.

Suite au sinistre, un expert de l'administration de la Région wallonne s'est rendu sur place. Dans ce home géré par une structure privée, les normes incendie étaient respectées. La dernière inspection date de mars 2009.  

Le règlement intérieur interdit de fumer mais...

Du côté des causes de l'incendie, ce serait une cigarette mal éteinte qui aurait déclenché le sinistre. Pourtant le règlement intérieur interdit de fumer dans les chambres. Alors comment gérer la problématique du tabac au quotidien dans une résidence pour personnes âgées ? 

Pour Jean-Benoît Wilmotte, directeur  faisant fonction d'un home du CPAS de Namur (Maison d'Harscamp), la problématique n'est pas simple. "Nous avons aménagé une pièce au rez-de-chaussée comme local des fumeurs. Mais malgré cela, certains continuent à fumer dans leurs chambres. C'est leur chez eux. Ils ne comprennent pas pourquoi, dès leur entrée en home, ils devraient changer leurs habitudes. Pourtant c'est au nom de la sécurité de tous".

Dans le règlement intérieur du home namurois, fumer dans la chambre peut déboucher sur le renvoi du pensionnaire. Le directeur brandit parfois la menace et donne des avertissements. Mais sur les 123 résidents de son home, les fumeurs sont minoritaires, précise-t-il.

(L. Lenne)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK