"Pas de mission économique en Israël en décembre" annonce le gouvernement bruxellois

"Il n'y aura pas de mission économique en Israël et en Palestine. Il n'y aura pas de représentation politique et hub.brussels ne sera pas non plus représenté", a annoncé jeudi le cabinet du secrétaire d'Etat bruxellois au Commerce extérieur, Pascal Smet, à l'issue de la réunion du gouvernement bruxellois
"Il n'y aura pas de mission économique en Israël et en Palestine. Il n'y aura pas de représentation politique et hub.brussels ne sera pas non plus représenté", a annoncé jeudi le cabinet du secrétaire d'Etat bruxellois au Commerce extérieur, Pascal Smet, à l'issue de la réunion du gouvernement bruxellois - © THIERRY ROGE - BELGA

"Il n'y aura pas de mission économique en Israël et en Palestine. Il n'y aura pas de représentation politique et hub.brussels ne sera pas non plus représenté", a annoncé jeudi le cabinet du secrétaire d'Etat bruxellois au Commerce extérieur, Pascal Smet, à l'issue de la réunion du gouvernement bruxellois.

Selon son cabinet, Pascal Smet a fourni au gouvernement bruxellois toutes les informations concernant la "mission économique" en Israël et en Palestine.

"Le gouvernement a acté le fait qu'il n'y aura pas de mission économique en Israël et en Palestine. Il n'y aura pas de représentation politique et hub.brussels ne sera pas non plus représenté. La présence, initialement prévue, du responsable de secteur pour l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient à partir de Bruxelles est annulée. Les entreprises ne pourront pas introduire de demande de remboursement partiel des frais", a précisé le cabinet de Pascal Smet.

Selon celui-ci, les entreprises bruxelloises peuvent continuer à se rendre en Israël et en Palestine et bénéficieront alors du soutien local habituel de l'attaché économique et commercial bruxellois sur place.

Lundi dernier, le ministre-président wallon Elio Di Rupo (PS) avait annoncé, en commission du parlement de Wallonie, qu'aucun officiel wallon n'accompagnerait cette mission économique prévue en Israël du 8 au 11 décembre prochains.

D'après M. Di Rupo, citant Wallonie-Bruxelles International, c'est en réalité Hub Brussels qui a pris l'initiative de cette mission économique à laquelle 3 ou 4 entreprises wallonnes se sont jointes. Le ministre-président wallon avait souligné que "l'absence d'avancées en ce qui concerne le processus de paix, le peu de progrès sur le terrain et la violation, par Israël, d'éléments importants de la convention de Genève nous poussent à la retenue en matière de coopération officielle".

La perspective de cette mission conjointe de la Région bruxelloise et de la Wallonie faisait grincer des dents du côté d'élus du PS et d'Ecolo, particulièrement sensibles à la question palestinienne. Dans l'opposition, le PTB a demandé son annulation, il y a une semaine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK