Pas de kayaks sur la Lesse ce jeudi : le débit de la rivière est trop important

D'habitude en été, la navigation des kayaks est difficile voire interdite à cause du manque d'eau. En ce début de mois de juillet, ce serait plutôt l'inverse. La société Dinant Evasion, qui loue les kayaks sur la Lesse, a décidé d'interrompre ses activités ce jeudi. Pourtant, la rivière n'a atteint que 80 % du débit maximum fixé par la Région wallonne (http://kayak.environnement.wallonie.be/public/home#). "Nous sommes prudents", explique Olivier Pittance, le directeur de la société de kayaks.

Il est vrai aussi que mettre des kayaks à l'eau un jeudi, sous la pluie, ce n'est sans doute pas très rentable sur un plan commercial. Les clients ne se pressent pas aux embarcadères. "Et puis, un accident, une noyade, c'est catastrophique pour l'image d'une société de location de kayaks", glisse un agent du Service public de Wallonie. Sans compter que quand la rivière est grosse, un certain nombre de clients apeurés abandonnent leur bateau n'importe où. Ce qui complique le travail logistique du loueur.

La tendance sur les rivières wallonnes est plutôt à la décrue dans les heures qui viennent. "Effectivement, nous remettons nos kayaks à l'eau dès vendredi, annonce O Pittance. Ces grosses pluies des derniers jours, ce n'est pas une mauvaise chose pour notre activité. Il vaut mieux arrêter un jour ou deux à cause d'un débit trop important que plusieurs semaines à cause de l'étiage. L'année dernière nous avons dû interrompre notre activité kayak pendant 60 jours à cause de la sécheresse."

 

 

Extrait du JT du 30/05/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK