Participation citoyenne: Hélécine teste la plateforme numérique de la Fondation Rurale de Wallonie

Participation citoyenne: Hélécine teste la plateforme numérique de la Fondation Rurale de Wallonie
Participation citoyenne: Hélécine teste la plateforme numérique de la Fondation Rurale de Wallonie - © FRW

Hélécine est la première commune du Brabant wallon à tester la nouvelle plateforme numérique de participation citoyenne, un outil internet proposé par la Fondation Rurale de Wallonie (FRW). 

Cette fondation privée, indépendante et pluraliste accompagne (notamment) 8 communes brabançonnes wallonnes dans des projets de développement rural. Projets économiques, sociaux, culturels ou environnementaux, l'expertise de la FRW aide les entités locales à améliorer les conditions et le cadre de vie des habitants en milieu rural. Actuellement, dans le sud du pays, les agents de développement travaillent avec 124 communes wallonnes. Parmi leurs missions: l'organisation de réunions avec une série d'acteurs concernés par des projets de développement rural. Ces projets vont de l'aménagement d'une place publique, à des logements intergénérationnels, en passant par des groupes d'achats solidaires, des potagers collectifs ou l'embellissement des villages. 

Outil complémentaire

Depuis 40 ans, la FRW travaille sur le terrain avec les citoyens et les acteurs locaux. Mais au fil des ans, il est apparu que les réunions physiques dans une salle, souvent en soirée, n'attirent guère les jeunes citoyens. D'où l'idée de mettre en place une plateforme spécifique. Depuis la fin de l'année dernière, la Fondation propose donc un site internet informatif et interactif aux habitants des communes bénéficiant d'un accompagnement de la FRW. Une manière de toucher un public plus large, complémentaire aux réunions classiques et donc, en principe, plus représentatif de la population.

Simple et convivial, l'outil a été développé par un prestataire spécialisé dans ce domaine. Après avoir créé un compte, l'internaute peut s'informer, s'inspirer et interagir. Il peut proposer des idées, faire des commentaires, voter et suivre l'évolution du processus participatif citoyen.

La FRW récolte donc les idées des habitants, consulte ceux-ci sur des projets précis ou les implique dans des budgets participatifs. Précisons que la Région wallonne subsidie les projets retenus par les collèges communaux.

Hélécine, commune pilote

Si 8 communes bénéficient d'un accompagnement de la FRW en Brabant wallon, seule une dispose déjà du nouvel outil numérique. Depuis janvier 2019, les Hélécinois sont invités à s'exprimer sur les aménagements extérieurs de leur future maison multiservices, premier projet du PCDR, le Programme communal de développement rural. Prévu dans une ancienne école, ce projet comportera une série de services à la population, dont des consultations médicales, des activités pour les familles et du logement intergénérationnel.

"J'avais participé à une réunion classique pour proposer des idées d'aménagement autour de ce bâtiment", explique Nathalie Keyen, une habitante d'Hélécine. "Mais j'avais oublié de communiquer une de ces idées. Ce que j'ai finalement pu faire grâce à la plateforme numérique. Celle-ci est simple et facile à utiliser. Malheureusement, elle n'est pas encore assez connue. Car elle offre une possibilité de participer au débat citoyen depuis son domicile. Un avantage pratique pour les personnes qui n'ont pas la possibilité de se rendre à une réunion". Une manière de toucher davantage de jeunes citoyens actifs aussi. Les jeunes parents qui ne peuvent s'absenter en soirée; ou les seniors habitués à l'internet, mais qui ont des difficultés pour se déplacer. Ou tout simplement, les citoyens plus enclins à communiquer par le biais des outils numériques.

Progressivement, d'autres communes rurales wallonnes bénéficieront gratuitement de ce nouveau service. En Brabant wallon, mais aussi dans le namurois, notamment. La consultation est possible via l'adresse participation.frw.be

     

      

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK