Parc Léopold: action du collectif samedi en faveur du "Non"

Une action sera organisée par le collectif de sauvegarde du Parc Léopold samedi à 9h devant l'hôtel de Ville de Namur pour inciter les Namurois à répondre "Non" aux trois questions posées lors de la consultation populaire du 8 février prochain.
Une action sera organisée par le collectif de sauvegarde du Parc Léopold samedi à 9h devant l'hôtel de Ville de Namur pour inciter les Namurois à répondre "Non" aux trois questions posées lors de la consultation populaire du 8 février prochain. - © SOPHIE MIGNON - BELGA

Une action organisée par le collectif de sauvegarde du parc Léopold va être menée samedi avec la distribution de flyers, des banderoles et des ballons contre le projet de centre commercial. La manifestation aura lieu samedi dès 09h00 au départ de l'Hôtel de Ville de Namur, avec pour objectif d'inciter les Namurois à dire "Non" aux trois questions de la consultation populaire du 8 février prochain, indique mercredi le collectif pour la sauvegarde du Parc Léopold.

La Ville de Namur dispose de 38.000 euros pour sa campagne de communication visant à inciter les Namurois à voter "Oui" aux trois questions de la consultation populaire. Dans le cadre de cette campagne, des vidéos d'une vingtaine de secondes prônant le "Oui" ont notamment été réalisées.

Le collectif a par contre de plus maigres moyens (4.800 euros) collectés via un site de financement participatif afin de mener sa campagne en faveur du "Non". Une somme lui permettant entre autres de diffuser son argumentaire.

Dimanche, le collectif cherchait des volontaires pour distribuer 35.000 feuillets d'informations dans les boites aux lettres du grand Namur. "La distribution du toute-boîte sera vraisemblablement lancée ce week-end. Plus d'une centaine de personnes se sont déjà proposées pour collaborer à celle-ci", se réjouit le porte-parole du collectif, Marcel Guillaume.

Par ailleurs, la télévision locale Canal C ne diffusera pas les spots publicitaires en faveur du "Oui" de la Ville estimant la campagne trop politisée et la diffusion de ceux-ci contraire à son devoir d'objectivité.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK