Parc Léopold à Namur: le collectif introduira un recours si nécessaire

Parc Léopold à Namur: le collectif introduira une recours si nécessaire
Parc Léopold à Namur: le collectif introduira une recours si nécessaire - © NICOLAS LAMBERT - BELGA

Le collectif pour la sauvegarde du parc Léopold de Namur introduira un recours auprès du ministre wallon des Pouvoirs locaux, Paul Furlan (PS), si le conseil communal de jeudi n'entérine pas sa consultation populaire, a indiqué lundi matin le porte-parole Marcel Guillaume. Le collectif a remis jeudi dernier les 13 600 signatures récoltées, soit davantage que les 11 200 exigées par la loi.

Le collectif assure que sa consultation, dont le dépôt des signatures a été enclenché avant le conseil communal de jeudi, élimine celle de la Ville. "Notre consultation a été approuvée le 30 décembre 2013 par un courrier signé du bourgmestre sur lequel figurait notre question", a expliqué Marcel Guillaume.

Les défenseurs du parc Léopold dénoncent "les motivations malhonnêtes de la Ville". "Cette proposition est illégale, n'a aucun objectif démocratique, élude le souhait de s'exprimer sur l'avenir du parc et dispense la Ville de diffuser notre note motivée avec nos arguments. Nous demandons donc l'organisation d'une consultation populaire avec notre question", a martelé Marcel Guillaume.

La Ville de Namur a dévoilé mercredi dernier trois questions destinées à la consultation populaire avant de se raviser vendredi. Ces questions seront amendées et proposées jeudi lors du conseil communal. "Certains observateurs considéraient que les questions noyaient le poisson et n'étaient pas suffisamment explicites. Nous allons donc reformuler les questions de manière claire et limpide", a commenté Maxime Prévot.

Le collège a annoncé le 29 août dernier avoir l'intention d'organiser lui-même la consultation avant le dépôt des signatures par le collectif. Selon le code de démocratie locale, il est interdit d'organiser deux consultations sur le même sujet dans un certain délai.

Réfléchi depuis huit ans, le projet City Mall de 200 millions d'euros et 20 000 m2, qui devrait créer 600 emplois, a pour but de revitaliser le haut de la ville et de pérenniser les commerces du centre-ville.

Une fête au parc Léopold sera organisée le samedi 13 septembre afin de "prouver qu'avec peu de moyens, ce parc peut retrouver des couleurs et de l'allure", informe Marcel Guillaume.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK