Panne chez Proximus: "un acte de pur vandalisme", selon la police locale de Charleroi

Panne chez Proximus: "un acte de pur vandalisme", selon la police locale de Charleroi
Panne chez Proximus: "un acte de pur vandalisme", selon la police locale de Charleroi - © ERIC LALMAND - BELGA

Des gaines de câbles ont été sectionnées samedi soir dans des cabines situées à Gosselies (Charleroi) et Tamines (Sambreville). Selon la police locale de Charleroi, il s'agit d'un acte de pur vandalisme. L'intention de mettre des alarmes hors circuit n'est pas écartée, même si aucun cambriolage lié à cette affaire n'a été constaté ce week-end.

La panne Proximus a touché des milliers de foyers se trouvant dans les provinces de Namur et de Hainaut. Deux cabines ont été visitées par des personnes qui ont sectionné des gaines de câbles.

A Gosselies, c'est une cabine située sur la Nationale 5 qui a fait les frais de ce qui ressemble a priori à un acte de vandalisme pur et dur, indique le porte-parole de la police locale de Charleroi. Un fait similaire ayant été constaté à Tamines, le sabotage qui vise à mettre hors circuit l'alarme de commerces ou de banques n'est pas écarté. Toutefois, aucun fait de ce genre n'a été enregistré ce week-end par la police locale de Charleroi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK