Pagaille sur le rail à cause du gel: la situation est rétablie

Pagaille sur le rail à cause du gel: plusieurs trains bloqués entre Ottignies et Bruxelles
2 images
Pagaille sur le rail à cause du gel: plusieurs trains bloqués entre Ottignies et Bruxelles - © Tous droits réservés

La circulation sur le rail était fortement perturbée entre Ottignies et Bruxelles ce vendredi. Cela concernait aussi la ligne Namur-Bruxelles. De la glace s’est accumulée sur les caténaires, ce qui a gêné l’alimentation électrique lors du passage des premiers trains, qui se sont retrouvés immobilisés. 

Plusieurs trains se sont retrouvés à l'arrêt de nombreuses heures, c'était le cas à Genval, Rixensart ou encore Profondsart. Il y avait d'ailleurs des passagers à l'intérieur de ce dernier, qui ont du patienter jusqu'à l'arrivée d'une motrice en provenance de Namur pour le remarquer. 

Certains trains en direction de Bruxelles ont eux été déviés via Leuven, mais il y a eu des problèmes aussi dans la région.

Mais la situation est rétablie, a tweeté la SNCB, et la circulation est revenue à la normale.

La portion entre Ottignies et Bruxelles est très souvent sujette à ces phénomènes là

En début de matinée, deux trains étaient bloqués l’un derrière l’autre à hauteur de Rixensart en direction de Namur. Un troisième train aussi bloqué entre Rixensart et Profonsart.

"L'accumulation de glace est plus compliquée. Il y a des lignes sur lesquelles ont gratte la caténaire avant le service du matin pour permettre un passage fluide des trains. Mais ce sont des dispositions qui sont prises dans des endroits sujets à ces phénomènes. On ne peut pas traiter les 3600 kilomètres de ligne du réseau. Et la portion entre Ottignies et Bruxelles est très souvent sujette à ces phénomènes-là."

Résultats, des répercussions toute la matinée. Certains trains ont été supprimé, d'autres avaient jusqu’à une heure de retard entre Ottignies et Bruxelles dans les deux sens. On notait aussi des perturbations sur la ligne entre Liège et Louvain.

Et puis aussi des usagers mécontents. 

Interrogé sur le caractère prévisible de ces intempéries, la SNCB a répondu sur son compte Twitter : "Nous préparons en effet le matériel pour ce genre de situation et notre partenaire Infrabel s'occupe de préparer les voies, mais cela ne suffit pas toujours."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK