Ouverture du premier refuge en Belgique pour LGBT rejetés par leurs proches

L'appartement est confortable et chaleureux
L'appartement est confortable et chaleureux - © Bruno Schmitz

Il s’agit d’un refuge LGBT, pour des lesbiennes, des gays ou des transgenres qui ont été jetés dehors par leur famille. Le centre a été inauguré ce mardi matin en Région bruxelloise. Pour des raisons de sécurité, il ouvre dans un endroit tenu secret.

C’est la première fois qu’un refuge de ce type ouvre ses portes en Belgique. "C’est un hébergement temporaire et un accompagnement. Ces personnes pourront s’adresser à nous et selon une série de critères, ils pourront bénéficier d’un logement" explique Dimitri Verdonck, le coordinateur du projet "l’accompagnement est un volet très important, il consiste à soutenir et à suivre le jeune dans sa réinsertion: sa recherche d’emploi, la recherche d’un logement durable et lui fournir un soutien psychologique et juridique".

Le refuge est un appartement cosy de deux chambres. Il permet d’accueillir quatre personnes dans un environnement qui s’apparente le plus à un foyer. L’objectif du projet est d’ouvrir rapidement un deuxième appartement et accueillir jusqu’à 10 personnes fin 2018.

La Ville a investi 50.000 euros dans le refuge. L'association dispose d'un budget suffisant pour cette année, mais il n'y a pas encore de certitudes pour les deux suivantes. Le coût annuel de l'organisation est évalué à 250.000 euros.
 

Archive : Vews 08/05/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK