Ouverture d'une instruction après un homicide au CPAS de Tournai

Une plainte a été déposée pour homicide involontaire et infraction au bien-être au travail, notamment contre le CPAS.
Une plainte a été déposée pour homicide involontaire et infraction au bien-être au travail, notamment contre le CPAS. - © www.cpas-tournai.be

Une enquête judiciaire concernant le CPAS de Tournai a été ouverte à la suite d'un accident du travail survenu le vendredi 7 novembre dernier, rapporte mardi le journal Nord Éclair. Ce jour-là, un ouvrier a été mortellement percuté par une camionnette conduite par un collègue. L'auditorat du Travail a demandé des devoirs d'enquête car il s'étonne de ne pas avoir été avisé des faits dans la foulée. Une triple plainte a été déposée.

Interrogé par Nord Eclair, l'auditeur du travail de Mons-Charleroi Charles-Eric Clesse confirme qu'une enquête a été ouverte. "Il y a eu un trop long temps écoulé entre l'accident et le moment où nous avons été avisés. Je n'ai jamais connu une pareille situation ! Nous avons demandé au magistrat instructeur un certain nombre de devoirs d'enquête. Ils prendront certainement plusieurs semaines avant de nous apporter des réponses claires."

Une plainte a été déposée pour homicide involontaire et infraction au bien-être au travail contre le CPAS, le conducteur de l'engin impliqué dans l'accident et contre X. Une autopsie a été pratiquée sur le corps de la victime et le véhicule a été saisi pour une expertise automobile.

La famille de la victime, un homme âgé de 46 ans, a été reçue lundi après-midi par le bourgmestre Rudy Demotte. Elle a sollicité l'aide d'un avocat pour avoir accès au dossier et se constituer partie civile.

Belga