"Où vit-on le mieux"? A Trois-Ponts (Wallonie) et à Woluwe (Bruxelles)

De manière globale, c'est tout l'arrondissement de Verviers qui se taille une belle part du gâteau du bien vivre: Butgenbach, Saint-Vith, Stavelot, Spa, Malmedy, Limbourg… figurent dans le top 20. On notera que les communes germanophones sont extrêmement bien classées, notamment dans les tops 10 spécifiques liés au pouvoir d'achat et à l'emploi.

Pour revenir à Trois-Ponts, c'est la qualité de ses services publics et de son environnement qui est soulignée. Et elle n'est visiblement pas sanctionnée pour des questions de mobilité ou de commerce. Trois-Ponts, qui est la commune la moins peuplée de la Province, est donc un petit Poucet apprécié.

Selon Francis Bairin (bourgmestre de Trois-Ponts), la nature est au cœur de ce succès. "La commune est l’une des premières à s’être dotée – il y a très longtemps – d’un circuit de balades balisées, que nous essayons de conserver au mieux et d’en faire un maximum de publicité. Je suppose que le sondage n’a pas été uniquement fait sur base des réponses fournies par les habitants de Trois-Ponts, j’imagine que ceux qui nous rendent visite ont également répondu…"

Que retenir de cette enquête ?

Que les critères de bien-être ne passent pas forcément par les revenus. Ainsi, le Brabant wallon, souvent qualifié de cossu, ne classe aucune commune parmi les 30 premières.

Mais cela reste une photographie à un moment donné. L'enquête de nos confrères de Moustique s'appuie sur des données statistiques mais aussi sur l'avis des internautes (environ 1000 ont répondu via le site du magazine), ce qui peut biaiser certains résultats.

Qu’a-t-on mesuré réellement dans cette enquête ? Par exemple l'accès au logement, la santé, l'environnement, la sécurité, l'emploi, le pouvoir d'achat, l'éducation... Le principe de base était d'examiner des indicateurs alternatifs, c'est-à-dire que l'on ne prend pas en ligne de compte le critère de l'argent ou du revenu par habitant.

Attention tout de même: tous ces aspects ne sont pas considérés sur un même pied. En fait, les enquêteurs ont demandé aux internautes ce qui compte le plus dans leur qualité de vie. "Les lecteurs se sont prononcés suivant différents critères: sécurité, logement, environnement… Ensuite, nous avons multiplié les cotes de chaque catégorie particulière", explique l’un des auteurs de l'article, Jean-Laurent Van Lint.

Du coup, cela donne quelques surprises. Parce que si l’on accorde par exemple beaucoup d'importance à l'accès aux magasins, et bien certaines petites communes rurales se retrouvent loin dans le classement.

Même chose avec les communes où l'immobilier est cher : elles tombent en bas de classement; c'est ce qui fait que Boussu, Hensies ou encore Colfontaine (pour rester en Hainaut) se trouvent mieux classées que Waterloo. L’enquête ne valorise en effet pas beaucoup l'emploi et le pouvoir d'achat.

Au final, l’une des conclusions à retenir, est que la qualité de vie reste quelque chose de très subjectif…

Le Hainaut, province la moins bien classée mais…

Mais certaines communes s'en tirent honorablement et se retrouvent même dans la première moitié du classement. La première hennuyère est Mont-de-l'Enclus, à la 69ème place (sur 262). Dans cette première moitié, on trouve encore Lens, Ecaussinnes et Jurbise. A l'opposé, on trouve Charleroi, à la dernière place (à nuancer tout de même car la ville se classe 9ème pour les soins de santé et 10ème pour la mobilité et l'accès aux commerces).

Dans le top 10 des communes les plus plébiscitées, on trouve également cinq entités luxembourgeoises. Dans le détail : Tintigny est deuxième, Daverdisse cinquième, Florenville est septième et Saint-Hubert et Paliseul respectivement neuvième et dixième. Un classement où Marche est quarantième, Arlon 115ème et Bastogne 119ème.

Selon le critère environnemental, c'est la commune de Daverdisse qui arrive en tête. Idem pour Tintigny en ce qui concerne le fonctionnement de ses institutions.

Un mot encore des 19 communes bruxelloises: selon la méthode retenue par le Moutique, c'est à Woluwe-Saint-Pierre qu'on vit le mieux et à Scharbeek qu'on vit le moins bien.

Et pour la petite histoire, sachez que Waterloo termine à la 257ème place de ce classement, la commune ayant perdu beaucoup de points à cause de la mauvaise qualité de ses services communaux.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK