Ottignies : la passerelle de la gare démolie dès ce week-end, et de nuit

L'ancienne passerelle en béton, construite dans les années 60, ne répondait plus aux normes
L'ancienne passerelle en béton, construite dans les années 60, ne répondait plus aux normes - © S. Vandreck

La nouvelle passerelle de la gare et son ascenseur ont été inaugurés en mars dernier. L’ancienne passerelle, un ouvrage de béton de soixante mètres de long construit au début des années 60, était toujours en place, bien que désormais inaccessibles pour raison de sécurité. Il sera démonté dans le courant de ce mois de septembre. Les travaux préparatoires ont eu lieu cette semaine, mais la démolition à proprement parler commencera ce week-end des 7 et 8 septembre.

Morceau par morceau

"Tout l’enjeu est de démonter cette passerelle sans impacter le trafic des voyageurs et donc sans qu’aucun train ne soit mis à l’arrêt", insiste Arnaud Reymann, porte-parole d’Infrabel. C’est pourquoi la société gestionnaire du réseau ferroviaire a choisi de réaliser ces travaux le week-end, entre minuit et cinq heures du matin, au moment où aucun train ne circule sous la passerelle. Une grue arrivera ce premier week-end, côté gare, pour récupérer les différents morceaux des escaliers de l’ouvrage, préalablement découpés. Le week-end suivant, les ouvriers prépareront le démontage du premier tiers du tablier et de son pilier de soutènement, toujours côté gare. Les éléments de cette partie seront évacués le troisième week-end. "Ensuite, nous démonterons le reste de la passerelle et nous pourrons travailler tranquillement en journée de l’autre côté de la gare, côté parking, puis qu’à ce moment-là nous travaillerons au-dessus de voies accessoires, qui n’ont aucun impact sur la circulation", ajoute Arnaud Reymann.

Des nuits un peu chahutées

Qui dit travaux de nuit dit nuisances sonores pour les riverains de la gare, pendant trois week-ends de septembre. "Nous avons cela dit tenté de minimiser ces nuisances, relativise le porte-parole d’Infrabel. C’est pourquoi nous avons évité d’enlever tout en une fois, ce qui fait vraiment beaucoup de bruit. Nous essayons de faire tous les travaux préparatoires lourds en journée. L’évacuation, elle, ne peut malheureusement se faire que la nuit. Il y aura aussi un peu de charrois. Nous faisons les pièces les plus petites possible pour limiter au maximum les nuisances". Car Infrabel n’aura ainsi pas recours à des engins de transport exceptionnel, plus bruyants.

Infrabel profitera aussi de ce chantier à la gare d’Ottignies pour entretenir le passage à nouveau tout proche, sur l’avenue des Combattants. Celui-ci sera donc fermé de ce vendredi 22 heures à lundi 15h30. Une déviation sera mise en place.