Opération "VIGILANCE" pour sécuriser les commerces de plusieurs communes de la périphérie carolo

En cette période de fin d’année, les risques de braquages sont plus nombreux. Face à ce constat, les zones de police Châtelet/Aiseau-Presles/Farciennes, GERMINALT et BRUNAU s’associent une nouvelle fois pour l’opération " VIGILANCE ". Concrètement, des patrouilles discrètes surveillent les alentours des banques et commerces. En cas d’alerte, même dans une zone voisine, elles peuvent rapidement converger vers le lieu de l’infraction. Dans certains cas, les forces de l’ordre vont aussi directement au contact des commerçants : " Ce dispositif de sécurisation a un effet rassurant, estime Jean-Christophe Matagne, boucher dans le centre de Châtelet. Cette présence policière renforcée est importante ; elle dissuade clairement les braqueurs. "

L’opération en est déjà à sa quinzième édition. Pour Eric Paulus, le chef de corps de la zone de police Châtelet/ Aiseau-Presles/Farciennes, elle a fait ses preuves : " Durant cette période nous constatons qu’il y a très peu de faits infractionnels comme des vols avec violence. Nos équipes sont particulièrement vigilantes durant l’après-midi et en soirée, au moment de la fermeture des commerces. "

Certains jours, les patrouilles peuvent compter sur le soutien de l’hélicoptère de la police fédérale. L’opération "VIGILANCE" se terminera officiellement le cinq janvier afin de couvrir la première semaine des soldes d’hiver, ce qui ne signifie évidemment pas la fin de la présence policière à proximité des commerces et des banques.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK