Opéra Royal de Wallonie à Liège: auditions pour le choeur des enfants

Ce sont les derniers pas pour Fanny Massoz, 13 ans, les plus stressants, avant de se présenter sur la scène de l'Opéra Royal de Wallonie, un cadre magique pour un casting unique.  La jeune fille a beaucoup travaillé son interprétation pour convaincre le jury.  L'Opéra, pour cette petite liégeoise, c'est presqu'un rêve "Quand je suis sur la scène de l'Opéra, pour moi, c'est du bonheur, je suis vraiment heureuse d'être ici.  Pas tout le monde a le privilège de chanter sur la scène de l'Opéra".

Après l'audition, Fanny a gagné sa place dans 'la Maîtrise" de l'Opéra.  Véronique Tollet, responsable de la Maîtrise à l'ORW, nous explique en quoi cela consiste "La Maîtrise, c'est le choeur d'enfants qui va participer aux différents opéras qui demandent la présence d'un choeur d'enfants.  Comme par exemple, Carmen, La Bohème ... et d'autres opéras évidemment".

Ce jour-là, des jeunes entre 10 et 14 ans étaient sur scène.  Nous avons rencontré Eltéa Brasseur, 10 ans "Vu que je fais du théâtre, ce n'est pas la première fois que je suis sur scène.  Mais vu que c'est la première fois que j'utilise ma voix en chantant sur une scène, j'ai trouvé ça très très stressant".

Dans le jury, le directeur général de l'Opéra, en personne, Stéfano Mazzonis observe "D'abord de voir des jeunes si petits et si jeunes, qui viennent faire un métier, parce que c'est un métier de chanter dans la Maîtrise, qui ont de quoi faire avec l'opéra et le chant lyrique à cet âge-là, ça me touche, parce que ça veut dire que l'opéra n'est pas mort, l'opéra est vivant".

Avec ces cinq nouvelles recrues, la Maîtrise de l'Opéra Royal de Wallonie compte désormais 33 membres.  Certains d'entre eux seront sur scène, en public cette fois, pour l'Opéra "La Bohème", la saison prochaine.

 

Eric Destiné

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK