Onze œuvres d'art volées dans des églises du diocèse de Tournai retrouvées dans le Nord de la France

Ce saint Luc sculpté, volé dans l'église Saint-Amand, à Sirault, fait partie des objets retrouvés
Ce saint Luc sculpté, volé dans l'église Saint-Amand, à Sirault, fait partie des objets retrouvés - © Diocèse de Tournai

Une perquisition menée dans le Nord de la France a permis de retrouver une cinquantaine d’objets d’art qui ont été mis sous scellés.  Une partie de ces objets proviennent d'églises du Hainaut.  Plusieurs personnes ont été placées en garde à vue pour interrogatoire. 

Sculptures, peintures sur toile et sur bois, panneaux sculptés, chandeliers,…, châsse et diverses pièces d’orfèvrerie figurent dans cette importante saisie.

C’est l’adjudant français attaché au groupe "Objets volés de nature artistique, d'antiquités et de brocantes", qui a alerté Déborah Lo Mauro du Diocèse de Tournai, le contact privilégié en matière de patrimoine religieux à l'évêché. Le policier lui a demandé la liste des objets volés durant l’année 2017.

Sur base de cette liste, onze œuvres ont déjà pu être reconnues avec certitude comme issues du diocèsede Tournai et plus particulièrement de Beloeil, Cordes, Quevaucamps, Sirault et Warcoing.

Dans ce genre de dossier le temps est un facteur déterminant.  "Il est vraiment primordial que les fabriques (d'églises ndlr) aient des fiches descriptives à jour et un inventaire photos de leur patrimoine sacré ", insiste Déborah Lo Mauro. "C'est ce qui nous permettra de fournir toutes les informations nécessaires aux enquêteurs et, comme c'est le cas aujourd'hui, d'identifier plus facilement des œuvres récupérées lors d'opérations policières".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK