Nucléaire: le réacteur de Tihange 2 a redémarré

Le panache blanc est de retour au-dessus de la deuxième tour de refroidissement de la centrale nucléaire de Tihange, à un kilomètre en aval de Huy. Après dix mois d'arrêt, le réacteur a redémarré ce vendredi après-midi. Il était à l'arrêt depuis l'été 2012. Il avait été arrêté après une inspection de la cuve du réacteur numéro trois de Doel, près d'Anvers. Le métal de cette cuve présentait des défauts. Des micro-bulles d'hydrogène. La cuve de Tihange 2 avait été forgée par la même entreprise hollandaise. Elle a donc été inspectée elle aussi et les mêmes microbulles y avaient été trouvées. Finalement, l'agence de contrôle nucléaire a déterminé que ces microbulles n'évoluaient pas et ne rendaient pas la centrale dangereuse. Elle a donné le feu vert au redémarrage, opération complexe et plusieurs fois reportée, mais effective depuis ce vendredi après-midi. Ensemble, les trois réacteurs de Tihange produisent l'équivalent de toute l'électricité consommée en Wallonie.

 

F. Braibant

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK