Odeur suspecte à Engis: l'usine responsable fermée temporairement

Le site d'Engis de Revatech.
Le site d'Engis de Revatech. - © globalview.be (Simon Schmitt)

Le site de l'entreprise Revatech à Engis est fermé, et cela jusqu'à nouvel ordre. Une fermeture qui fait suite aux émanations d'odeurs suspectes de souffre et d'ammoniac détectées lundi en fin de matinée et qui provenaient bien de cette usine spécialisée dans le traitement des déchets.

La fermeture du site, décidée par le bourgmestre de la commune, est un principe de précaution. "On a identifié ce qui pourrait être l'origine de ces odeurs, c'est-à-dire un processus industriel" explique Serge Manzato, le bourgmestre d'Engis. "Au niveau des mesures qui ont été prises, il n'y a pas de risque pour la population mais comme ces odeurs étaient assez fortement perçues, nous avons demandé notamment au niveau des écoles que les enfants restent dans les classes le temps que ça se disperse. Il faut dire que les conditions météo n'étaient guère favorables".

Le bourgmestre souhaite maintenant organiser un debriefing: "L'objectif est de trouver les origines pour pouvoir faire en sorte que ça ne se reproduise pas. Et puis moi j'aurais quand même le souhait aussi de débriefer toute la problématique de la communication parce que je pense que tout ce qui vient de se passer vient encore de créer un climat assez difficile alors que tout était effectivement maîtrisé au niveau de la commune".

L'alerte a été levée lundi en début d'après-midi. Une analyse est actuellement en cours. Des conclusions de celle-ci dépendra la réouverture du site.

 

B. Alié

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK