Nouvelle vie pour l'ancienne maternité provinciale, acquise pour agrandir Sainte-Elisabeth

L'ancienne maternité provinciale de Salzinnes a été construite en 1956. Elle a été le théâtre de milliers de naissances jusqu'au 14 octobre 1994. Le nouvel hôpital - le CHR - se trouve désormais de l'autre côté de la ville et est le fruit de la fusion des centres hospitaliers de la province et du CPAS de Namur.
2 images
L'ancienne maternité provinciale de Salzinnes a été construite en 1956. Elle a été le théâtre de milliers de naissances jusqu'au 14 octobre 1994. Le nouvel hôpital - le CHR - se trouve désormais de l'autre côté de la ville et est le fruit de la fusion des centres hospitaliers de la province et du CPAS de Namur. - © Mathieu Baugniet.

C’est en 1956 que la maternité provinciale a été construite. Située à Salzinnes, elle a été le théâtre de milliers d’accouchements. D’où un attachement profond des Namuroises et Namurois pour ce lieu emblématique. Il avait fermé ses portes fin 1994. C’est précisément le 14 octobre que le dernier bébé a poussé son premier cri, chaussée de Charleroi. Depuis, l’institution provinciale avait réaffecté l’endroit en bureaux administratifs.

Mais aujourd’hui encore, ils sont énormément à se souvenir. "Lorsque nous étions enfants et que nous passions devant en voiture, ma maman nous disait que nous étions tous les trois nés ici", explique Céline Van Rompaye. "Toi, tu es né au troisième étage, toi au quatrième, nous racontait-elle. C’est une sorte de rituel car aujourd’hui, je fais la même chose avec mes enfants. Il y a un côté touchant, affectif. Le fait que le lieu va revenir dans le giron médical je trouve que c’est un petit clin d’œil de l’histoire".

"Je suis né là-bas mais je ne m’en souviens pas évidemment", détaille Pascale Renard une autre Namuroise. "J’ai aussi accouché de ma fille à la maternité. Il s’agissait de mon premier enfant. Et j’ai un très bon souvenir de cet endroit".

Plus de 3 millions d’euros

La vente d’un lot comprenant l’ancienne maternité et le bâtiment de l’ancienne bibliothèque a été entérinée le vendredi 21 février par le Conseil provincial. L’acquéreur est le CHU UCL Namur qui regroupe la clinique Saint-Elisabeth ainsi que les centres hospitaliers de Mont-Godinne et de Dinant.

Pour rappel, l’institution est en train de vendre 17 de ses bâtiments situés à Namur pour financer son projet de Maison Administrative Provinciale (MAP). Plusieurs maisons avaient déjà été vendues par la Province dont l’une est située à côté du musée Félicien Rops, ce qui permettra son extension.

Que deviendra l’ancienne maternité ?

Après plusieurs sorties dans la presse concernant la réaffectation du site, le CHU UCL Namur a tenu à communiquer à ce sujet ce mercredi. "L’affectation de l’espace reste encore à définir" explique d’entrée de jeu le communiqué. "Ce projet d’ampleur est en cours de réflexion… Il demeure prématuré d’exprimer les pistes envisagées pour l’allocation de ce nouvel espace, idéalement situé en porte d’entrée de la Ville de Namur, mais force est de constater que la dimension initiale du projet, telle que présentée au Conseil provincial, a évolué : l’organisation d’activités administratives et logistiques est notamment évoquée".

Ce qui est certain, c’est que la surface d’aménagement est très importante. Elle fait 4700 mètres carrés. La piste privilégiée est d’y développer des bureaux administratifs et logistiques plutôt que de créer de "nouvelles ailes hospitalière".

Le CHU veut aussi acquérir un terrain proche

Il s’agit d’une parcelle jouxtant le parking Parmentier, rue Bourtonbourt, à proximité de la clinique Sainte-Elisabeth. "La décision du Conseil provincial est, pour l’heure, toujours attendue et devrait être rendue dans le courant du mois de mars. Cette surface de 5.600m² offrirait à l’hôpital la possibilité de développer 120 places de parking supplémentaires et d’apporter ainsi une nouvelle piste de solution au problème de stationnement fréquemment rencontré au sein de l’hôpital implanté en zone urbaine", conclut le communiqué de l’institution hospitalière.

Au niveau de la mobilité, le groupe est conscient que ces acquisitions devraient augmenter le trafic à Salzinnes. C’est pour cette raison que la construction et l’achat de nouvelles zones de parking constituent des priorités pour le CHU UCL Namur.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK