Nouvelle tuile pour la raffinerie de Wanze: la mise aux normes prend plus de temps que prévu

La raffinerie de Wanze est à l'arrêt depuis fin août sur décision de l'AFSCA.
La raffinerie de Wanze est à l'arrêt depuis fin août sur décision de l'AFSCA. - © DR

La raffinerie est à l'arrêt depuis fin août sur décision de l'AFSCA, qui a retiré son autorisation après la découverte de particules suspectes, sans doute du béton, dans le sucre livré à un client.

Des travaux de mise aux normes sont en cours mais ils prennent plus de temps que prévu.

La sucrerie espérait que ces travaux, exigés par l'Agence pour la sécurité de la chaine alimentaire, seraient terminés pour le 18 septembre. Pour le début de la campagne de traitement des betteraves donc, dont la raffinerie extrait le sucre.

Des particules, sans doute de béton, s'étaient décrochés des parois internes des immenses silos de stockage. Il a fallu les vider puis les rénover. Et cela prend plus de temps que prévu visiblement.

Conséquence : le début de la campagne betteravière a été reportée

De 15 jours. Elle devrait débuter le 2 octobre. Un retard qui ne devrait pas avoir d'impact sur l'emploi.

Rappelons que cet incident n'a pas eu d'impact non plus pour les consommateurs : "Les morceaux de sucre vendus en magasin ne sont pas concernés par ce problème. Il n'y a pas de sucre enrichi au béton dans nos armoires", avait rassuré le groupe il y a quelques jours.

JT 01/09/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK