Nouvelle phase de travaux de la gare multimodale de Namur

Dans quelques jours, ces travaux de nuit seront rejoints par une nouvelle phase du chantier du rond-point Léopold (illustration).
Dans quelques jours, ces travaux de nuit seront rejoints par une nouvelle phase du chantier du rond-point Léopold (illustration). - © Flickr

A partir de ce lundi soir, on installe le fameux pont "haubané" qui permettra aux bus de monter au-dessus de la gare SNCB à partir du rond-point Léopold.

Un chantier qui aura un impact limité sur la mobilité pendant la journée. Par contre, de nuit (entre 20h00 et 5h30 du matin), le boulevard de Chiny et l’ancienne gare des bus seront interdits à la circulation. Pour rejoindre la place de la station devant la gare, il faudra passer par l’arrière de la gare, par le boulevard du Nord.

Dans quelques jours, ces travaux de nuit seront rejoints par une nouvelle phase du chantier du rond-point Léopold. Des travaux qui se feront, eux, de jour, jusqu’aux fêtes de Wallonie en septembre.

Le quartier de la gare est-il un quartier à éviter pour les automobilistes ? "Cela restera toujours possible mais il y a inévitablement des perturbations, répond Michel Jehaes, chef du département des Voies publiques à la ville de Namur. Tout le monde l’a constaté en juin, les mesures prises ont globalement porté leurs fruits. Maintenant, à la rentrée, il y a un afflux de circulation. On n’y échappe pas. Donc, avec l’entreprise chargée des travaux et la SNCB qui gère le projet, on essaie toujours que les travaux les plus impactants soient réalisés en juillet-août. Ici, l’entreprise a travaillé pendant les congés de la construction. Beaucoup de mesures ont été prises pour limiter les impacts mais on ne pourra les éviter tous ! Bien sûr, on va revenir vers chacun avec des mesures de circulation, des déviations, des conditions les moins pénibles possibles… Mais bon, celui qui peut entrer en ville par un autre accès, autant éviter les zones de chantier !"

Deux gros chantiers sont en cours à Namur: près de la gare et au Grognon (reportage JT 13h)