Nouvelle fusion dans le monde hospitalier

Grâce à ce rapprochement, le RHMS comptera bientôt 900 lits, répartis sur les trois sites.
Grâce à ce rapprochement, le RHMS comptera bientôt 900 lits, répartis sur les trois sites. - © Belga

Fin de ce mois, une grande fusion hospitalière doit avoir lieu dans le Hainaut. Il s'agit de la fusion qui va rassembler le RHMS Ath-Baudour et le centre hospitalier d'Hornu-Frameries. La nouvelle entité comptera 900 lits au total. Le mariage était prévu le 1er janvier dernier.

Fin décembre, les médecins des trois sites se sont réunis en assemblée générale. Ils ont voté. Le projet de fusion a recueilli la majorité des suffrages.

Courant de ce mois, les membres des différents conseils d'administration vont à leur tour se rassembler pour officialiser le rapprochement entre les hôpitaux.

La signature est attendue fin janvier au plus tard. Mais il faudra ensuite régler tout le volet social. Quid des horaires? De la mobilité des travailleurs? Les règles internes vont-elles changer? Autant de questions sur lesquelles il faudra se pencher, très bientôt.

Pour les patients de ces différents hôpitaux, pas de grands bouleversements à court terme. Le seul changement en 2012 devrait concerner les services de maternité et de pédiatrie. De grosses rénovations sont en cours, sur le site d'Hornu-Frameries. Le but est de tout centraliser là-bas. On cite déjà l'objectif des mille accouchements réalisés, par an, dans cet hôpital.

Grâce à ce rapprochement, le RHMS comptera bientôt 900 lits, répartis sur les trois sites : 400 à Hornu, 250 à Baudour et 250 pour Ath-Beloeil.

 

 Charlotte Legrand

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK