Nouvelle découverte archéologique place Saint-Lambert à Liège

 Cette fois, ce sont des tailles très spécifiques de crânes de cerfs qui ont été retrouvées place Saint-Lambert
Cette fois, ce sont des tailles très spécifiques de crânes de cerfs qui ont été retrouvées place Saint-Lambert - © archeoforumdeliege.be

Des archéologues de la Région wallonne et des Français viennent d'identifier la présence d'un groupement d'êtres humains vers 6000 ans avant-Jésus Christ, place Saint-Lambert. Ce sont des tailles très spécifiques de crânes de cerfs, retrouvés sur place, qui ont permis cette découverte, assez exceptionnelle en Europe.

Il y a 6000 ans avant Jésus-Christ existait sur le site un atelier de dépeçage de cerfs. Habituellement, on retrouve essentiellement les traces d'outils en pierre. Sur le site liégeois, les dépôts sédimentaires retrouvés ont fait apparaître des restes d'ossements et de crânes, ce qui est assez rare. Jean-Marc Léotard, archéologue à la Région wallonne : "On a là des traces qui nous permettent d'identifier à la fois la présence des derniers peuples chasseurs et pratiquement simultanément celle des premiers agriculteurs".

Eva David est archéologue préhistorienne au CNRS en France : "Le site a livré des crânes de cerfs qui sont découpés d'une certaine façon. On a retrouvé la technique de découpe et on sait qu'ils ont utilisé une partie de crâne de cerf probablement pour faire des sortes de trophée. Ça peut identifier le groupe Mésolithique qu'il y a à Tivoli".

Les traces de cette pratique à cette période sont extrêmement rares en Europe. Il y a donc de bonnes raisons de continuer à étudier le site préhistorique du Tivoli.

A. Delaunois
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK