Nouvel outil de lutte contre le travail au noir en Hainaut

Cela concerne tous les opérateurs du secteur : service de contrôle, syndicats, entrepreneurs. Tous s'engagent à coopérer. Un secrétariat a déjà été créé. Il se réunit tous les mois. Il permet aux partenaires déchanger leurs informations, de quoi mieux cibler les contrôles. Une première évaluation de cette convention de partenariat aura lieu à la fin de l'année.

Nous avons rencontré Yves Binette, chef de service du contrôle social montois.

(J. Giltaire)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK