Nouvel An: quelques incidents à Bruxelles, mais le calme rapidement rétabli

Dans l'ensemble, le reste des festivités s'est bien passé.
Dans l'ensemble, le reste des festivités s'est bien passé. - © ANTHONY DEHEZ - BELGA

Des véhicules de la police et des pompiers ont été visés par des jets de pierre dans la commune de Molenbeek dans la soirée de dimanche, lors du réveillon de la Saint-Sylvestre.

Les carrosseries de trois véhicules ont été légèrement endommagées, confirme la zone de police Bruxelles-Ouest. Les incidents ont eu lieu aux alentours du boulevard Léopold II à Molenbeek et de la station de métro Étangs Noirs. Des individus jeunes ont pris pour cible quelques véhicules de la police ainsi qu'un camion de pompiers qui intervenaient dans la commune.

Dégradations de lieux publics

Des individus ont bouté le feu durant la nuit au commissariat de la police locale de Bruxelles Capitale/Ixelles dans la localité de Haren, a annoncé lundi la police bruxelloise. Selon la police, les dégâts sont limités à la carrosserie mais par mesure de précaution une vingtaine d'agents ont été dépêchés. Pour le moment, la police n'a pas encore intercepté de fauteur de troubles. Des incidents similaires se sont produits les années précédentes dans la commune lors du réveillon. Le calme devrait rapidement être rétabli, indique la police. Deux suspects ont pu être interpellés. Au total, la police de Bruxelles a appréhendé 37 personnes au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre.

Dans 23 cas, ces interpellations donné lieu à des arrestations administratives, principalement pour état d'ébriété sur la voie publique et trouble à l'ordre public. Dans la cité modèle, des individus ont mis le feu à des sacs poubelles dans une aire de jeux et du mobilier urbain du square prince Léopold a été incendié. "Au total, nos hommes ont procédé à 14 arrestations judiciaires", explique une porte-parole de la police. "Quatre personnes ont été mises à disposition du parquet. Vingt-trois personnes ont été arrêtées administrativement, principalement pour ébriété sur la voie publique et trouble à l'ordre public". 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK