Nouveau round de négociations chez Mecamold aux Hauts-Sarts

Mecamold est spécialisée dans la fabrication de moules de pneus.
Mecamold est spécialisée dans la fabrication de moules de pneus. - © RTBF

Cette entreprise de fabrication de moules de pneus est en pleine restructuration. Direction et syndicats vont en effet se revoir ce mardi dans le cadre des discussions sur le volet social, la phase 2 de la procédure Renault.

Des négociations dans un climat fort tendu

Une action de grève a d'ailleurs eu lieu mardi dernier et le travail n'a toujours pas repris depuis. 

Dans cette usine qui appartenait au groupe Bridgestone, les syndicats jugent les propositions de la direction indécentes. Pour eux, des prestations jusqu'à 60h/semaine et 12h/jour sans compensation financière, le gel des salaires... Tout simplement inacceptable, pour les syndicats. 

Mais les syndicats sont tout de même parvenus a fait baisser la facture sociale. Le nombre d'emplois sacrifiés a en effet été réévalué. Au lieu d'une septantaine, les syndicats ont limité la casse à 44 postes de travail supprimés d'ici 2020.

Cela dit, la CNE et la FGTB nourrissent les plus grandes inquiétudes quant aux intentions réelles du repreneur, le groupe d'investissement Keravalon, à la survie de l'activité industrielle et au sort des travailleurs : ceux qui devront partir mais aussi ceux qui resteront.

La FGTB ne cache d'ailleurs pas son hésitation à participer à cette nouvelle réunion aujourd'hui, persuadée que la direction campera sur ses positions.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK