Nouveau centre hospitalier à Glain: les riverains ont pu s'exprimer

Projet du futur hôpital - rendu final entrée.
Projet du futur hôpital - rendu final entrée. - © AAH - CHC

C'est ce mardi qu'était organisée la réunion d'information publique relative au projet de construction d'un nouvel hôpital à proximité de Burenville, sur les hauteurs de Liège. Le Centre hospitalier chrétien veut y construire un établissement de 5 étages pour 717 lits classiques et 124 places en hôpital de jour, avec aussi un parking de près de 2000 places. Cela signifie en outre des démolitions de bâtiments, la construction d'un nouveau pont et d'un nouvel échangeur autoroutier. L'occasion pour les riverains d'exprimer leurs craintes éventuelles et de s'informer sur le projet.

Le projet est d'importance. D'où l'inquiétude de certains riverains. Ils étaient quelques dizaines présents mardi soir. "La première chose que je crains, c'est le bruit", explique l'un d'eux. "Les va-et-vient, les bus, les ambulances, les hélicoptères. Ensuite, plus les choses se referment autour de moi, plus je vais être enclavé". "Moi, c'est l'ampleur de la construction", intervient un autre riverain. "Le monde que ça va drainer, la modification des voiries, des accès et ce qui pourra modifier notre vie courante en tant que riverain".

D'autres sont plus enthousiastes, à l'image de la présidente du quartier de Glain, Myriam Grandjean: "C'est une acceptation totale du projet. Il y a bien quelques inquiétudes au niveau de la mobilité, mais c'est très bien canalisé et il n'y aura pas de débordement sur le quartier proprement dit".

Les craintes concernent donc surtout la mobilité mais la responsable du projet, Isabelle François, s'est voulue rassurante: "Les accès ont été prévus pour que la majorité du trafic passe par l'autoroute, un autre accès passe par la rue Vandervelde, mais principalement pour le trafic qui viendra du quartier. Par rapport au bruit généré par l'hôpital, il est très faible. Toutes les mesures sont prises pour que par exemple les éléments techniques de l'hôpital soient mis sur des supports qui évitent les vibrations et la génération de bruit vers l'extérieur".

Les remarques sur le projet sont à faire parvenir à l'administration communale avant le 10 juillet.

 

O. Thunus

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK