Procureur: "Nous sanctionnerons ceux qui ne respectent pas les consignes de confinement"

Vincent Macq, procureur du roi de Namur
Vincent Macq, procureur du roi de Namur - © Laurie Dieffembacq - Belga

"Nous serons fermes", prévient le procureur du roi de Namur, Vincent Macq. "Ceux qui ne respecteront pas les règles du confinement seront poursuivis et punis. Cela dit, le premier objectif en cas d’infraction, c’est de faire cesser le comportement. Nous ne mettrons pas tout le monde dans le même panier. Pour quelques jeunes qui se rassemblent dans un parc pour papoter un peu, un simple rappel à l’ordre par la police suffira la plupart du temps. Mais pour une infraction délibérée comme organiser une rave party ou une autre sorte de soirée clandestine, il y aura des sanctions."

L’arrêté ministériel du 18 mars prévoit une amende allant jusqu’à 4.000 euros et une peine de prison de 8 jours à trois mois. Au Parquet de Namur, un substitut a été chargé spécifiquement de cette matière, mais 24 heures après le début du confinement, aucun PV n’est encore arrivé sur son bureau.


►►► À lire aussi: Confinement à cause du coronavirus en Belgique: que pouvez-vous encore faire ? Ou pas ?


Par ailleurs, avec les mesures de confinement, le procureur du roi de Namur s’attend à un déplacement de la criminalité en général. "Nous aurons évidemment moins d’arrachage de sacs ou de bagarres dans des lieux publics. Mais la criminalité intrafamiliale par contre pourrait augmenter : la violence conjugale, la maltraitance sur des enfants, les faits de mœurs… Avec une difficulté supplémentaire pour la détecter. En cette période de confinement, le contrôle social est diminué. L’école, notamment, ne peut plus détecter une situation alarmante."

Prendre soin de soi et des autres : c’est un peu le leitmotiv de la politique de lutte contre le coronavirus. "Soyons attentifs à ce qui se passe dans notre voisinage, conclut Vincent Macq. Le confinement va peut-être aggraver la situation dans certaines familles."


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
JT 19h30
en direct

La Une

JT 19h30