Noël avant l'heure pour les CPAS de Rendeux et Faimes

Noël avant l'heure pour les CPAS de Rendeux et Faimes
Noël avant l'heure pour les CPAS de Rendeux et Faimes - © Tous droits réservés

C'est une véritable bouffée d'oxygène pour les CPAS de Faimes en province de Liège et de Rendeux, en province de Luxembourg. A quelques mois d'intervalle, les deux centres ont hérité de plusieurs millions d'euros. Des habitants sans descendant ont décidé de leur léguer leurs biens. Un cadeau plus que bienvenu, à l'heure où les CPAS du pays sont très sollicités.

La petite commune de Rendeux compte 2500 habitants, et une généreuse défunte. Sans enfant, une habitante de la commune a choisi de léguer ses biens au CPAS qui hérite d'une coquette maison, du terrain jouxtant l'habitation, d'une deuxième résidence à Bruxelles et d’une somme d'argent plutôt conséquente, on estime l'ensemble à 3 800 000 euros. Plutôt habitué à gérer des budgets serrés, Cedric Lerusse, le président du CPAS de Rendeux, va maintenant réfléchir à la meilleure façon d'utiliser cet héritage, en respectant les conditions de la défunte.

A Faimes aussi on a connu pareil cadeau. Une camionnette, des ordinateurs ont déjà été achetés grâce à un héritage inattendu. La surprise fut grande pour le président du CPAS, car le donateur n’avait jamais fait part de ses intentions.

L'organisme a hérite de terres, de bijoux, d'argent, plusieurs millions d'euros au total, qui financeront principalement l’aménagement de logements d'insertion, notamment dans l'ancien presbytère. le CPAS a aussi acquis un ancien café pour y créer des logements supplémentaires et déménager le magasin de seconde main de la commune. Nombreux il y a un siècle, les bienfaiteurs se font désormais rares, très rares, nous a confié la fédération des CPAS de Wallonie.
Le chevalier Thierry-Charles Braas avait quitté la commune pour vivre seul dans un modeste appartement. Mais Il était resté attaché à son village natal, dont la rue principale porte le nom de son père.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK