L'AG du personnel se termine très mal chez NLMK Clabecq: "Il y a même eu des bagarres"

Tension extrême, ce matin, sur le site de NLMK-Clabecq. L’assemblée générale du personnel s’est mal passée. Les syndicats ont présenté la dernière proposition de la direction relative aux indemnités de départ des travailleurs concernés par la restructuration annoncée. Pour rappel, le montant prévu se rapprocherait de celui accordé il y a 5 ans aux collègues de NLMK La Louvière, lors d’une précédente restructuration.

Ce matin, de source syndicale, le noyau dur des grévistes du site de Clabecq a rejeté cette proposition. De vives tensions sont apparues entre le noyau dur et les ouvriers enclins à accepter l’offre de sortie de crise de la direction. « Il y a même eu des bagarres », nous a confié un représentant syndical.

Les tensions étaient telles que le vote prévu à midi a été annulé. Les syndicats devraient faire le point avec la direction en début d’après-midi. L’organisation d’un vote par correspondance pourrait être envisagée. Seule certitude à ce stade, la reprise du travail n’est pas à l’ordre du jour. Le site de NLMK Clabecq est à l’arrêt depuis plus d’un mois. 290 emplois sont menacés. Soit la moitié de l’effectif. Et le sort du personnel maintenu reste très délicat.

 

Archives: Journal télévisé 01/02/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK