Nouvelles tensions chez NLMK Clabecq: les ouvriers jalousent le protocole d'accord pour les employés et cadres

Le protocole d’accord signé mercredi soir devrait aboutir rapidement à la clôture de la phase I de la procédure Renault. 
Le protocole d’accord signé mercredi soir devrait aboutir rapidement à la clôture de la phase I de la procédure Renault.  - © RTBF

Un protocole d'accord a en effet été signé mercredi soir chez NLMK, à Clabecq. Il concerne la nouvelle mouture du plan social des employés et des cadres du sidérurgiste. De source syndicale, les conditions de départ des travailleurs touchés par la restructuration sont améliorées.

Les grandes lignes du compromis avaient été expliquées au personnel et acceptées, lundi. Ce qui avait mis fin à la grève des employés et cadres, depuis ce mardi.

Mais ce jeudi midi, nouveau rebondissement ! Le geste accordé aux employés crispe les ouvriers. Ceux-ci réclament aussi un avantage. Faute de quoi, ils pourraient bloquer le site.

Conséquence : alors qu'on pensait pouvoir clôturer la phase 1 de la procédure Renault, les négociations entre direction et syndicats sont à nouveau très tendues.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK