Nivelles et Genappe: désormais, lorsque vous déposerez plainte, il faudra prendre rendez-vous

Les habitants de Nivelles et Genappe auront désormais trois jours sont disponibles pour porter plainte : le mercredi, vendredi et le dimanche.
Les habitants de Nivelles et Genappe auront désormais trois jours sont disponibles pour porter plainte : le mercredi, vendredi et le dimanche. - © JOHN THYS - BELGA

La demande émane de la zone de police. En soi, ce n’est pas une nouveauté : il s’agit là d’un service que de plus en plus de zones proposent, comme Wavre par exemple. Cela permet d'éviter dans certains cas de longues heures d'attente au commissariat.

La zone de Nivelles-Genappe se lance donc dans le système. Trois jours sont disponibles pour porter plainte : le mercredi, vendredi et le dimanche. Des jours où le public peut plus facilement se libérer pour venir au commissariat.

Pour proposer ce service, il a fallu réorganiser les équipes, explique le chef de corps de la zone, Pascal Neyman. "Pour répondre à cette demande et améliorer la qualité de notre accueil, notre zone de police a mis en place tout un service "accueil", constitué de neuf policiers. Ceux-ci vont recevoir des formations spécifiques à cet effet. On a donc à la fois plus de policiers présents (deux policiers assurent l’accueil de 7h00 à 19h00 ; alors qu’avant il n’y avait qu’une seule personne) ; et d’autre part, ce personnel sera spécifiquement affecté à cette fonction. De quoi améliorer le service."

Question : sera-t-il encore possible de se présenter sans rendez-vous au commissariat pour y déposer plainte ? "Oui, bien sûr. Pour les points urgents (et je souligne), nous avons prévu des équipes en back up pour prendre en charge la plainte."

Dans les faits, comment prendre rendez-vous ? Par téléphone. Quant aux délais, concrètement, cela donne par exemple: les personnes qui ont pris rendez-vous hier matin, ont pu déposer plainte dans la journée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK