Nids de guêpes: intervenez vous-même grâce aux kits loués par les pompiers

L’été chaud et sec favorise la prolifération des guêpes et des frelons. Pour éliminer un nid, les particuliers font généralement appel aux pompiers ou à une société spécialisée. L’inconvénient est qu’il faut souvent attendre plusieurs jours, vu le nombre très élevé de demandes d’intervention.

En Brabant wallon, les pompiers proposent cette année une solution : louer aux habitants du matériel professionnel de destruction des nids qu’ils peuvent utiliser eux-mêmes. Les particuliers peuvent ainsi agir directement et très rapidement. C’est une solution qui est aussi moins chère, mais très efficace.

A la caserne de Wavre par exemple, cinq kits de matériel de destruction de nids sont proposés aux particuliers. "Le kit est un coffre qui comprend une tenue de protection intégrale (avec une visière bien évidemment pour pouvoir voir), un pulvérisateur dans lequel nous mettons de la poudre en suffisance pour intervenir au moins sur une adresse, un petit fascicule avec les conseils de sécurité et une fiche de danger parce qu’il y a quand même un produit chimique, même s’il n’est pas dangereux en soi lors de l’utilisation", explique le lieutenant Fabian Benoît.

Grâce aux consignes des pompiers, les particuliers peuvent intervenir facilement chez eux. "Ils m’ont expliqué comment procéder. Donc : mettre le casque, par la suite mettre la salopette, bien mettre les gants, utiliser la protection pour le nez et la bouche et pulvériser la poudre à l’endroit du nid de guêpes", témoigne une dame qui a opté pour ce kit "do it yourself".

"Ça s’est très bien passé, ça a été fort rapide ! En quelques minutes, c’était effectué", s’enchante une autre personne passée par la caserne pour enlever un nid près de sa porte d’entrée.

Le poison détruit la colonie en deux à trois jours. Tarif pour une heure trente de location : 10 euros.

Rien qu’en juillet, la zone de secours du Brabant wallon a loué le matériel à 350 personnes.

Précisons que les pompiers interviennent eux-mêmes sur les sites dangereux, comme sur une toiture. Dans le Brabant wallon, pendant le mois de juillet, ils ont assuré plus de 1300 destructions de nids de guêpes et de frelons.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK