Nicola Testa, étoile filante de l'électro-pop bruxelloise

Nicola Testa a entamé sa carrière artistique sur les planches du théâtre et de la danse. Mais la musique a toujours été sa véritable passion. Une passion qui l'occupera de plus en plus, ces dernières années. Cet amour de la musique incitera d'ailleurs le Bruxellois à participer au concours "Pure Démo", de la RTBF. Une démarche couronnée de succès. Dans la foulée, Nicola Testa remporte le Prix du Meilleur clip de l'année, aux Octaves de la musique. Le clip est signé Martin Landmeters.

Malgré un EP paru en 2011, l'artiste sera véritablement révélé au grand public en octobre dernier. C'était au Botanique, en première partie du concert de Christine And The Queens... Un véritable tremplin.

Le travail avec Antoine Gaillet, connu pour sa collaboration avec Julien Doré, renforcera le succès du premier album intitulé "No More Rainbows", un opus électro-pop salué par la critique.

Concert sold-out au Botanique

Le succès de cet album contrasté, entre ambiances joyeuses et mélancoliques, a surpris le chanteur. Tout comme la ruée sur les tickets du concert de ce vendredi. "J'ai été surpris de ce succès", reconnaît l'artiste de 34 ans, plutôt modeste et franchement sympathique. "Tous les tickets ont été vendus à 1 mois du concert. Cela me fait vraiment plaisir. Tout s'accélère, c'est vrai. Mais cela ne m'empêche pas de rester moi-même".

Nicola Testa sera aussi sur scène cet été aux Francofolies de Spa, ainsi qu'au Brussels Summer Festival, notamment.

Jean-Claude Hennuy

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK