Neufchâteau : des sapins belges en partance pour le Japon

A Neufchâteau, avec quelques semaines d’avance, la coupe des sapins a déjà commencé. Des milliers de sapins de Noël sont coupés, et empaquetés au sein de l’entreprise Altitude 500.

20 000 sapins, cultivés au cœur de l'Ardenne, sont rangés dans des camions réfrigérés, avant de prendre la direction de Rotterdam, la première étape d’un long périple vers le Japon. A Rotterdam, ils patienteront une semaine, où ils seront traités par fumigation. "Vu les délais de livraisons et de transport, nous coupons à la dernière minute, et les sapins voyageront à une température de deux ou trois degrés durant 37 jours" nous explique Louis Brasseur, le patron de l’entreprise Altitude 500. Une essence particulière, le fraseri, a été retenue. L’an dernier, l’entreprise avait tenté un essai avec quelques centaines d’arbres. Satisfait, l’intermédiaire a renouvelé l’expérience, à plus grande échelle cette fois. Les japonais sont conquis par la qualité des arbres wallons.

L’entreprise produit environ 700 000 arbres chaque année, et exporte 90% de sa production, vers la France, l’Angleterre et l’Italie. Mais face à une nouvelle concurrence, il est important de trouver de nouvelles niches, et de se diversifier. L'entreprise exporte également vers un autre nouveau marché : la Russie. L'entreprise espère développer cette filière dans les prochaines années, et proposer de nouveaux produits phares face au Nordmann.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK