Neuf ans de prison pour l'auteur de multiples braquages, dont celui du Colruyt de Nivelles

Le prévenu était notamment poursuivi pour avoir commis un vol à main armée en pleine journée, le 7 novembre 2019, au magasin Colruyt de Nivelles.
Le prévenu était notamment poursuivi pour avoir commis un vol à main armée en pleine journée, le 7 novembre 2019, au magasin Colruyt de Nivelles. - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné jeudi Johnny G., un habitant de Villers-la-Ville âgé de 45 ans, à une peine de neuf ans d'emprisonnement ferme et à une amende de 3200 euros. Le Villersois, déjà condamné à neuf ans de réclusion par la cour d'assises en mars 2001 suite à un arrachage de sac qui avait entraîné la mort d'une dame âgée, était poursuivi cette fois pour une série de braquages commis en Hainaut et en Brabant wallon à l'automne 2019. Parmi ceux-ci figure un vol à main armée commis en pleine journée, le 7 novembre 2019, au magasin Colruyt de Nivelles.

Le prévenu était en aveu de ce braquage commis avec une arme de poing et qui a fortement traumatisé deux employés du magasin. Par contre, il niait une bonne part des huit autres faits que le ministère public lui reprochait d'avoir commis en dix-sept jours. Le jugement rendu jeudi l'acquitte pour le braquage d'une station-service commis à Gosselies le 23 octobre 2019. A l'audience, la défense avait indiqué que les images prises par les caméras de surveillance étaient inexploitables et que l'examen de la téléphonie à partir du GSM du prévenu n'était pas probant.

Par contre, le prévenu est reconnu coupable des autres faits dont les braquages d'une épicerie à Jumet, d'un magasin à Pont-à-Celles, d'une librairie à Rebecq ou encore d'une station-service à Mont-Saint-Guibert.

A l'audience, le ministère public avait requis une peine de douze ans de prison. Le tribunal inflige neuf ans de prison ferme ainsi qu'une amende, et a également ordonné la confiscation de la Peugeot 307 du prévenu, qu'il munissait de plaques volées pour se rendre sur les lieux des vols à main armée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK