Négociations pour un gouvernement à Bruxelles : Actiris et Bruxelles-Formation lancent un appel

Gregor Chapelle
Gregor Chapelle - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Tandis que les négociations en vue de former un gouvernement se poursuivent à Bruxelles, les dirigeants d’Actiris, de son équivalent flamand le VDAB et de Bruxelles-Formation adressent leurs doléances aux négociateurs. Ils demandent d’intégrer plusieurs éléments dans leur négociation, notamment le fait de maintenir les compétences de l’emploi, l’économie et la formation dans un même portefeuille.

"Dans le passé, l’emploi dépendait d’un ministre et la formation professionnelle d’un autre ministre", explique Gregor Chapelle, directeur général d’Actiris. "C’est vrai que quand nous devons mettre des ministres d’accord entre eux, cela compliquait notre travail et donc, en conséquence, ça compliquait aussi la vie des chercheurs d’emploi et celle des employeurs".

De la cohérence dans le parcours d’un chercheur d’emploi

Le gouvernement précédent (2014-2019) a été le premier à réunir les trois compétences emploi-économie-formation dans un même portefeuille. "L’objectif était de réunir de la cohérence dans nos politiques et dans le parcours d’un chercheur d’emploi", ajoute Gregor Chapelle. "Le chercheur d’emploi commence par s’inscrire à Actiris, puis peut suivre une formation et quand il l’a terminée il peut se réinscrire à Actiris. Evidemment ça n’a aucun sens si un jour il dépend d’un ministre, et un autre jour il dépend d’un autre ministre. Ca introduit de l’incohérence et parfois même de la concurrence."

Autre demande de la part d’Actiris, du VDAB et de Bruxelles-Formation : pérenniser et renforcer la 'garantie jeunes'. Il s’agit d’un dispositif qui propose un emploi, un stage ou une formation aux jeunes, et même depuis peu, à tous ceux qui s’inscrivent pour la première fois en tant que demandeur d’emploi.

"La garantie jeune a fait ses preuves : le chômage des jeunes baisse depuis six ans sans interruption", souligne le directeur général d’Actiris. "La direction de Bruxelles est nettement meilleure que les autres villes comme Anvers, Gand, Liège ou Charleroi. Il faut pérenniser et renforcer ce dispositif pour que tous les chercheurs d’emploi aient bien accès à cette garantie d’une solution."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK