Nandrin veut sauver les abeilles et devient une commune "Maya"

L'initiative a été prise lors de la précédente législature par Benoît Lutgen, alors ministre régional de l'agriculture. Elle est poursuivie à l'heure actuelle.

Le plan Maya, c'est quoi?

"Le plan Maya vise à promouvoir des plantations d'essence mellifère" explique Daniel Pollain, échevin de l'écologie et de l'environnement à Nandrin. "Le but est de favoriser le développement des abeilles butineuses car on le sait, les abeilles, malheureusement, sont en voie de disparition".

Et sur le terrain?

"Ce sont des petites actions comme par exemple promouvoir des prés fleuris, des replantations d'arbres fruitiers ou encore le fauchage tardif" poursuit l'échevin. "Ce sont aussi des opérations de communication à la fois au niveau des écoles mais aussi au niveau des agriculteurs où là, ce sont des sensibilisations à l’utilisation autre que des produits qui sont nuisibles pour les abeilles".

En 2011, 160 communes sur les 262 que compte la Région wallonne ont déjà rejoint le plan Maya. Nandrin fait partie du deuxième train de ce plan et sera ainsi la seconde commune condruzienne à rejoindre le plan Maya.

 

R. Dubois

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK