Namur veut faire émerger 14 écoles primaires et maternelles "de la Transition"

Bon nombre des écoles de la ville de Namur ont déjà mis en place différents projets en ce sens.
Bon nombre des écoles de la ville de Namur ont déjà mis en place différents projets en ce sens. - © VINCENZO PINTO - AFP

La ville de Namur a présenté jeudi son nouveau projet pédagogique maternel et primaire visant à faire émerger "l'école de la Transition". Il s'agit d'innover pour "apporter aux élèves des écoles communales une diversité d'apprentissages, dans un environnement bienveillant tout en favorisant le bien-être de chacun et chacune", a précisé Patricia Grandchamps, échevine locale de l'Enseignement. Concrètement, des objectifs seront déterminés et des groupes de travail constitués au sein des 22 écoles de l'enseignement fondamental communal.

Ce projet s'appuie sur des pédagogies nouvelles et actives

"Ce projet s'appuie sur des pédagogies nouvelles et actives comme la pédagogie explicite qui place les élèves en situation concrète, ce qui favorise les interactions et l'implication des élèves", a illustré Patricia Grandchamps. D'autres inspirations sont la pédagogie socioconstructiviste, par le biais de l'expérimentation, ou encore la pédagogie par projets, qui avancent progressivement après avoir déterminé un objectif commun.

Bon nombre des écoles de la ville de Namur ont déjà mis en place différents projets en ce sens comme l'école du dehors ou la verdurisation. Parmi les initiatives citées en exemple : un projet à long terme afin d'obtenir la labellisation 'Green School' dans une des écoles, une réflexion autour des actions permettant d'avoir un impact sur la régulation du climat dans une autre, un projet de musico-pédagogie, le massage pour faciliter la concentration...

"L'idée est de généraliser ces pratiques", a résumé l'échevine de l'Enseignement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK