Namur: un bac pour traverser la Meuse entre La Plante et Amée

"Dans cette portion de fleuve entre Wépion et Jambes, il manquait un passage pour traverser la Meuse", explique Amélie Lefèvre, la directrice de l’Office du tourisme de Namur. Sur le chemin de halage, au bord de la chaussée de Dinant, les cyclistes et les promeneurs sont nombreux. Installer un passeur d’eau pour relier La Plante à la Plage d’Amée est aussi l’occasion d’offrir un meilleur accès aux activités nautiques organisées de la capitainerie, partenaire du projet. Un bilan de fin de saison permettra de décider si oui ou non le bac survivra l’été prochain.

Un passeur d’eau pour Namur

A 11 heures, ce samedi, la première navette est lancée depuis un ponton installé au niveau de la Pairelle. Le départ est prévu toutes les trente minutes. Le bac sera en service jusqu’à la fin du mois de septembre.

Namur ne disposait plus d’aucun passeur d’eau:"il y en a un à Profondeville et un Waulsort, mais pas à Namur…" confirme Michel à la barre de l’embarcation.

Pas seulement pour les touristes !

Large sourire pour Wim et sa compagne, les premiers passagers : "Nous venons de Maastricht aux Pays-Bas. Nous restons à Namur jusqu’à lundi et puis nous allons à Givet en France. C’était chouette comme traversée, court mais sympa !"

Régine est aussi du premier voyage : "j’habite de l’autre côté de la Meuse et c’est vrai qu’on l’attendait depuis longtemps. Il n’y a pas grand chose sur l’autre rive et ça me permet d’avoir accès aux commerces, aux restos… Ce n’est pas seulement touristique, c’est une solution de mobilité pour les jambois."

Le prix du billet est fixé à deux euros pour le passage. Le bac circule chaque week-end et les jours fériés entre 11 heures et 19 heures.