Namur: sept ans de prison pour un inceste avec séquestration

Le palais de justice de Namur.
Le palais de justice de Namur. - © Google Maps

Le tribunal correctionnel de Namur a condamné mardi Jean A. à une peine de 7 ans de prison pour un inceste sur sa demi-sœur.

Le 6 août 2019, le prévenu, sans domicile fixe, avait violé sa demi-soeur qui l'avait accueilli chez elle. Il avait usé de violence et de menace, et avait séquestré la victime. Il a d'abord nié les faits avant de les reconnaître. Selon les experts, la personnalité psychotique et schizoïde du prévenu, doublée d'une intelligence limitée, a été exacerbée lors de la consommation de produits toxiques.

Lors de l'audience du 25 juin, le substitut Seminara avait souligné la personnalité inquiétante du prévenu et le caractère violent des faits.

Dans son jugement, la juge a tenu compte du risque élevé de récidive dans le chef du prévenu, de son état de récidive légale et de la circonstance aggravante de séquestration, avant de prononcer une peine de prison de sept années.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK