Namur : qualité de l'air acceptable mais gare aux heures de pointe

Ils ont sillonné les rues de Namur à vélo fin de l’hiver dernier. Une trentaine de citoyens qui avaient sur eux un capteur pour mesurer la qualité de l’air. L’institut scientifique de service public qui a mené l’étude livre ses premières conclusions. Pas d’inquiétude majeure pour la ville de Namur mais aux heures de pointe, c’est la catastrophe.

Imaginons que vous arriviez à Namur en train à 9 heures le matin. Dès votre sortie de la gare, vous serez soumis à un air chargé en polluants. L’institut a mesuré le black carbone. C’est une partie des particules fines qui apparaissent lors de combustions. En clair, sont visés, les voitures, le chauffage des ménages et les industries.

Reprenons notre Namurois qui sort de la gare et qui voudrait éviter de respirer un air trop pollué. Inutile d’essayer de fuir par le boulevard Cauchy ou la N90 vers Salzines. Ces deux axes sont dans le rouge. Pareil si vous rentrez dans le centre via la rue de Bruxelles et autour du palais de justice. Petit conseil donné par Fabian Lenartz chercheur à l’institut scientifique de service public : "Le meilleur moyen d’éviter les pollutions, c’est de fuir les grands axes et les voitures. Le centre de Namur a l’avantage d’avoir des petites rues moins fréquentées et surtout des rues piétonnes. Là nos mesures indiquent que l’air est presque comme si vous étiez à la campagne."

Autre point noir, le Grognon. Forcément avec le trafic et les travaux qui forcent les voitures freiner et accélérer sans cesse. Les rond-points concentrent aussi beaucoup de pollution. C’est le cas du rond-point de Jambes ou de ceux situés à l’arrière de la gare. Des concentrations inquiétantes le matin. Mais Fabian Lenartz se veut rassurant. "Si nous avions constaté que la pollution avait tendance à rester dans les rues toute la journée, nous tirerions la sonnette d’alarme. Mais ici, on voit que le black carbone se disperse dans l’air en journée avant de revenir à l’heure de pointe fin d’après-midi."

Mais est-ce que cela veut dire qu’il ne faut plus lutter contre les voitures dans le centre de Namur ? L’air est-il acceptable malgré la voiture ? Le raccourci est hasardeux. Si vous passez tous les jours dans les rues chargées en pollution, matin et soir. Et Même si la qualité de l’air s’améliore après en journée, il y a des risques pour votre santé.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK