Namur: les "Wallos" passent aux gobelets réutilisables

Namur: les "Wallos" passent aux gobelets réutilisables
Namur: les "Wallos" passent aux gobelets réutilisables - © Tous droits réservés

C'est l'une des nouveautés dans le cadre des Fêtes de Wallonie cette année à Namur: un système de gobelets réutilisables est mis en place. 115 000 gobelets ont été commandés par la Ville afin de lutter contre la pollution environnementale. Après avoir payé une caution d'un euro, vous pourrez échanger votre gobelet sale contre un gobelet propre lors de chaque passage au bar et récupérer votre caution une fois la fête terminée. 

Ces gobelets sont blancs translucides, en plastique dur et ornés du logo de Rekw'Up, une petite société basée à Ciney (Province de Namur). Sur le côté, une languette permet d'accrocher plusieurs gobelets ensemble, comme l'explique Jean-Gérald Pahaut, le fondateur de Rekw'Up: "autour d'un gobelet vous pouvez en accrocher cinq autres, donc vous pouvez porter facilement jusqu'à six gobelets dans chaque main. L'avantage, c'est qu'on n'a plus besoin des fameux plateaux en carton qui finissent en bouillie dès qu'il sont mouillés." 

Des montagnes de déchets

Il faut bien admettre que certaines rues namuroises n'ont pas fière allure une fois les fêtards couchés. Des montagnes de détritus jonchent le sol, principalement des gobelets jetables, que les agents du service propreté de la Ville doivent s'empresser de ramasser. "C'est incroyable, inconcevable à l'heure actuelle" s'indigne Charlotte Deborsu, l'échevine en charge du Cadre de vie et de la propreté publique : "chaque jour, pendant les Wallos, nos agents ramasser 90 tonnes de déchets ! Mais maintenant, on sent que les mentalités changent, il faut en profiter et donc on implémente les gobelets réutilisables." 

Pour cette première édition, il s'agit encore d'une phase test dont la portée reste assez limitée. En effet, seuls 10 bars participent à l'opération, parmi lesquels huit bars officiels des Quartiers (de l'Ange, Ponts Spallaux, Arsouilles, Piconette Saint-Loup, des Brasseurs, Crasset, du Trieux Latin et Saint-Loup – François Bovesse) ainsi que le bar de l'espace Nameur li Glotte sur le place d'Armes et sur la place Saint-Aubain. Un appel au secteur horeca est lancé sur base volontaire, même si l'échevine l'assure, "à terme, ce sont bien tous les bars des Wallos qui devront passer aux gobelets réutilisables, on sera obligé de s'aligner sur les directives européennes et la ligne de conduite régionale en la matière".

Pas de solution pour le péket

D'une capacité standard de 25 cl, ces gobelets réutilisables sont naturellement destinés à la consommation de bière et de boissons non alcoolisées. Or, le péket, cette eau-de-vie souvent aromatisée, que l'on déguste d'une traite en petits shots de quelques centilitres, constitue incontestablement l'une des boissons phare de ces festivités... "On ne propose pas de gobelets réutilisables pour le péket, même s'il y a une petite marque à hauteur de 5 cl" explique Jean-Gérald Pahaut, "un stock de gobelets, pour qu'il soit écologique il faut le faire tourner. Si on doit avoir des gobelets uniquement pour le péket des Wallos une fois par an, ça n'aurait pas d'intérêt sur les plans économique et écologique. Si on voit qu'il y a une demande nationale pour des gobelets de 3 ou 4 centilitres, on réfléchira à l'investissement".

Les Fêtes de Wallonie à Namur ont déjà officiellement débuté le 7 septembre mais l'essentiel des festivités seront lancées ce jeudi 12 septembre et dureront jusqu'au lundi 16.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK