Namur: les données démographiques depuis 1985 accessibles en OpenData

Trois ans après l'avoir mis en service, les autorités communales namuroises dressent un bilan positif de la plateforme OpenData qui donne accès à diverses données et statistiques sur la Ville de Namur. Le site data.namur.be a été consulté en moyenne par plus de 5000 personnes chaque mois et plus de 11 000 fichiers ont été téléchargés. 

Les citoyens peuvent y trouver des informations aussi variées que le nombre de plaines de jeux sur un territoire ou les chantiers en cours sur les voiries. Différents outils permettent de traduire ces données brutes en graphique ou sur une carte.

Première en Belgique

Désormais, il est également possible de remonter jusqu'en 1985 pour toutes les données qui concernent les ménages, ce qui constituerait une première en Belgique, assurent les services communaux. L'utilisateur peut de cette manière comparer certaines catégories de population dans l'espace (les 46 quartiers et villages de l'entité) et dans le temps (les 36 dernières années). 

"Un cas concret, ce serait d'analyser l'investissement sur une école" explique Samuel Nottebaert, chef du service DataOffice et cartographie à la Ville de Namur, "Faut-il construire une nouvelle école ou agrandir une école existante ? Le fait de connaitre les quartiers avec l'évolution des ménages, donc c'est-à-dire les ménages qui avaient cinq enfants et qui n'en ont plus qu'un ou inversément, nous permet de cibler précisément quelles sont les écoles dans lesquelles il faut investir pour le futur".

Si les statistiques démographiques ont depuis longtemps été un support pour les décisions politiques, l'OpenData facilite leur utilisation pour un nombre plus importants de personnes: "Auparavant, quand on avait besoin de statistiques, il fallait faire des recherches dans une administration ou une autre pour obtenir ces données. Cela demandait plusieurs semaines, du travail fastidieux, et en plus après il fallait encore pouvoir comparer ces données obtenues. Il fallait un important boulot en interne pour répondre à un citoyen qui nous en faisait la demande. Aujourd'hui, nous mettons ces données à disposition directement, elles sont prêtes à être utilisées, y compris par tous les citoyens. Désormais, tout est disponible en quelques clics, 24h24 et gratuitement".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK