Namur : l'Horeca manifeste devant le Parlement wallon

Partie de différentes aires d’autoroute et stations-service tôt ce matin, une opération escargot rassemblant principalement des membres de l’Horeca s’est lentement acheminée par différents axes (E42, E411) jusqu’à la capitale wallonne.

Plusieurs centaines de personnes (250 selon la police namuroise) y ont manifesté devant le Parlement pour partager leur désarroi et demander une réouverture la plus rapide possible de leurs activités. Le signe de ralliement " STOP " a notamment été accroché aux grilles du bâtiment. .

Pression à la veille du comité de concertation

"Le message, c’est de mettre un coup de pression en vue du Codeco de ce vendredi, expliquait Aurelio Piccicuto, l’un des organisateurs. On attend une ouverture urgente, au 1er avril, avec un protocole réaliste."

La manifestation rassemblait également quelques forains, brocanteurs et commerçants, désireux de communiquer leur "ras-le-bol " par rapport aux mesures en vigueur. Vers 14h30, elle se disloquait, sous l’œil attentif d’un hélicoptère de la police fédérale, mais sans qu’il y ait eu d’incident majeur à relever.

Une petite délégation devrait s’entretenir avec Willy Borsus (MR) en visioconférence dans la journée.

2 images
Le message était clair, ce matin, devant le Parlement wallon © Nicolas Lejman
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK