Namur et Dinant auront bien chacune un nouveau palais de justice

Le palais de justice de Dinant.
Le palais de justice de Dinant. - © RTBF

C'est en tout cas ce qu'annonce le secrétaire d’État en charge du dossier. Les deux bourgmestres concernés, Maxime Prévot et Richard Fournaux, s'étaient inquiétés de la chose récemment dans un courrier adressé au fédéral. Apparemment, cela a porté ses fruits.

Le secrétaire d'Etat en charge des Bâtiments vient de confirmer que le dossier était prêt. Depuis six mois même. Les chantiers devraient donc débuter au printemps l'an prochain. 

Ça, c’est pour le calendrier. Reste maintenant deux étapes : d'abord recevoir l'avis de l'inspection des Finances. Ensuite, ce sera au conseil des ministres de donner son feu vert. En principe d'ici la fin du mois du mois de juin.

Il y aura ensuite un délai de huit mois pour attribuer le marché en respectant les procédures européennes. Cela donne donc le printemps pour donner les premiers coups de pioche.

Les chantiers dinantais et namurois devrait, en théorie, durer 30 mois. Soit deux ans et demi. Les nouveaux palais de justice devraient donc être livrés aux magistrats pour l'été 2017. Celui de Dinant coûtera 36 millions d’euros, Namur 74 millions. Même s’il est possible que ces montants puissent être revus à la hausse en raison de contraintes techniques et urbanistiques pointées lors d'études préalables. 

RTBF